Michel Armand DEMAI - Poésie
L'art d'écrire, le plaisir de lire !

Les rêves de la nuit

Mon cinquième recueil, des rêves et des espoirs, inspirés par cette nuit si belle et si douce, et qui incite à la réflexion.

 

Dame blanche

La lune m'a toujours fasciné... elle est le symbole de la nuit. Elle inspire les poètes, elle fait battre le coeur des amoureux. Certains ne la regardent pas, je me demande même s'ils la voient vraiment.

 

La liberté

J'ai écrit ce poème pour le concours IOWDOK, Intenational Contest of Poetry, et il a été sélectionné comme le plus beau poème du mois de décembre 2016. Qui sait... il gagnera peut-être le premier prix. Cette année, la cérémonie se déroule à New York.

 

Insomnie

Il y a des gens, comme ça, qui vous ensorcèlent. Cette fille m'a valut quelques nuits blanches... et j'y pense encore, de temps en temps.

 

Le feu des mots

C'est un hommage aux poètes, à tous ceux qui osent passer dans ce monde parallèle que l'on nomme la poésie, à tous ceux qui brûlent de ce feu qui ne s'éteint jamais.

 

L'amitié sans limite

Encore un poème pour le IOWDOK, et qui avait obtenu un deuxième prix.

 

La mort d'un arbre

Un arbre est condamné à mort pour les besoins de l'humanité, et tout le monde trouve ça normal... Quel sacrilège !

 

Le désir perdu

Un autre poème sur l'amitié, et cette fois, un premier prix sur IOWDOK, le plus beau poème du mois de juillet 2016.

 

Le meilleur de soi

C'est ce qu'il faut donner si l'on veut trouver le grand amour, rien de moins.

 

Le motard

Il a quelque chose d'héroïque, quelque chose de téméraire, c'est un rebel, c'est un aventurier. Certains le haïssent, d'autres le chérissent, mais au bout du compte, tout le monde l'envie.

 

Le temps perdu

Le temps perdu à chercher l'amour, à désespérer de coin de rue en quai de gare, jour après jour, semaine après semaine, et à la fin, ce goût d'amertume, cette envie de crier au bon Dieu : "Et moi alors, tu m'as oublié ?"

 

Les pauvres gens

On devrait leur rendre hommage, car pour eux, la vie est plus dure que pour les autres, parce qu'ils ont cette dignité que tant de riches ont perdue.

 

Les trésors de l'amour

Il arrive parfois dans la vie de croiser des yeux dans lesquels on peut tout lire, tout voir et tout espérer, des yeux pour lesquels on voudrait tout donner, des yeux qu'on n'oubliera jamais. Malheureusement, on n'a pas toujours le courage de dévoiler ses sentiments.

 

Les yeux d'Alyssa

Cette fille-là m'a plu tout de suite, elle aurait pu me demander n'importe quoi... j'étais ensorcelé.

 

Mon unique richesse

Ceux qui ont des enfants le savent bien, on voudrait tout leur donner, l'amour et le bonheur, nos rêves et nos espoirs... ils sont d'une valeur inestimable.

 

Papa

Le premier verset de ce poème est gravé dans du marbre sur la tombe de mon père. Je verse une larme à chaque fois que je le relis.

 

Pour toi

Un poème d'amour, à lire tous les jours à la personne que l'on aime. 

 

Histoire de guerre

La génération de mes parents a été marquée par l'horreur de la deuxième guerre mondiale, et ils m'en parlaient souvent, lorsque j'étais gamin. Et moi, naïf, je croyais que ce temps-là était révolu, mais les atrocités d'aujourd'hui ne sont pas moins abominables.

 

Les rêves de la nuit

La nuit me parle, elle me raconte l'espoir et la tendresse, elle me dévoile tous les secrets que le jour nous cache.

 

Lueur d'espoir

Une autre histoire d'amour que le temps a déchirée, et qui vient hanter mes nuits. 

 

Le temps qui court

La nuit, toujours elle, qui me fascine et qui s'enfuit, chassée par la brume de l'aurore. 

 

Question de vie

Je vis à contresens, moi, c'est la nuit qui me donne de l'énergie, le jour me fatigue. 

 

La guerre... juste business

Le titre résume tout le poème... les gouvernements s'enrichissent à vendre les armes pour faire les guerres. 

 

Réflexion

Un tout petit poème qui veut dire qu'il ne faut rien regretter. 

 

L'ombre d'un instant

La vie passe comme un éclair, et sans amour, elle passe encore plus vite. 

 

Politique

Que de belles phrases ! Que de belles promesses ! Et en fin de compte... ?

 

Les mots à la mode

Un poème que j'avais écrit pour un concourt, qui n'a rien gagné, mais que j'aime bien. 

 

Quelques haïkus

Que je ne peux pas décrire... il vous faudra les lire pour en juger vous-mêmes. 

 

Quelques chansons

Qui, je l'espère, susciteront un jour l'inspiration d'un musicien. 

 

Les mots d'amour

Une histoire d'amour, perdue dans un passé lointain, une recherche désespérée. 

 

La vie ne fait pas de cadeaux

La course vers le bonheur, tout comme jadis la ruée vers l'or, mais l'amour se trouve moins facilement. 

 

Tu t'en vas

Quand l'amour est mort, quand il ne reste rien que cette terrible amertume, cette horrible solitude.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments