Michel Armand DEMAI - Poésie
L'art d'écrire, le plaisir de lire !

Un drame, une tragédie, vient de frapper Paris, et le monde entier en est témoin, presque en direct. C'est l'horreur, la stupeur. Chacun se sent victime et éprouve le besoin de s'indigner.

Ce poème est un hommage, il est pour ceux qui restent, ceux qui ont eu de la "chance", ceux qui réalisent la cruauté de cet acte de violence.

Hier encore, Paris chantait, il était le symbole de l'amour et de la joie de vivre, aujourd'hui il pleure, il souffre, il se désole. Il s'interroge... que sera demain ? Que reste-t-il pour nos enfants ? Où s'en va l'espoir, la liberté ?

Comments

Concours Littéraire International des Arts et Lettres de France.

Première mention en poésie néoclassique pour le poème "Quand la lune s'endort".

Concours Littéraire International des Arts et Lettres de France


Première mention en poésie néoclaqqique pour "Quand la lune s'endort".

La remise des prix avait lieu à Bordeaux le 4 juin 2016 dans une grande salle réservée à l'hôtel Mercure. 80 personnes environ étaient présentes, qui pour un prix littéraire, qui pour accompagner les membres de sa famille ou des amis proches. Pour ma part, j'étais venu avec ma soeur qui habite en Dordogne, le département limitrophe.

J'ai eu l'opportunité de lire mon poème devant l'auditoire et j'avoue avoir été surpris par l'enthousiasme qu'il a déclenché. Entre temps ma soeur filmait l'évènement et plus tard j'ai téléchargé la vidéo sur YouTube :

       Quand la lune s'endort :      

                Https://Youtu.be/81C3/LJZzuQ


C'était une journée assez émouvante mais aussi pleine de détente car elle avait commencé par un délicieux repas dans une autre salle du même hôtel.

En tout cas pour moi, un pas de plus vers, sinon le succès, du moins la reconnaissance.










Comments

Oui, bien sûr, certains se sont mal conduits, ils ont abusé de l'hospitalité qu'on leur offrait, ils ont sali le nom des autres, mais ouvrons les yeux, une bonne fois pour toute, regardons-les, ces réfugiés, ils sont principalement constitués de familles, de femmes et d'enfants, ils fuient la violence tout comme nous le ferions, vous et moi.

Il était grand temps de leur écrire un poème.

 

 

Les réfugiés

 

Ils sont partis de leur village, ils ont quitté leur beau pays,

Abandonné tous leurs amis, fuyant les crimes, les ravages,

 Ils sont passés par la Turquie, ils ont appris d’autres langages,

Laissant leur vie dans leur sillage, et des reflets de nostalgie,

 Ils ont promis d’être bien sages, mais la bonté n’est pas d’ici,

Les étrangers sont des bandits, quand ils s’abritent de l’orage,

 Quand ils sont nés dans les conflits des terroristes, des sauvages,

Qui se réjouissent des pillages, et n’ont jamais le cœur meurtri,

Et le mépris sur leur passage les fait pleurer toutes les nuits,

Les fait tomber dans la folie, les mains rougies sur les grillages,

Ils sont passés sans faire de bruit, ils ont franchi des marécages,

Ils ont péri dans des naufrages, croyant trouver le paradis,

Mais en arrivant sur les plages, l’humanité les a trahis,

La vérité c’est qu’aujourd’hui, les réfugiés sont dans des cages.

 

Michel Armand Demai

 

Vous pouvez également le lire sur YouTube en cherchant mon nom : Michel Armand Demai, vous trouverez "Paris blessé" et "Les réfugiés".

 

 

Comments

Ce samedi 7 novembre 2015 la librairie Montaigne de Bergerac nous accueillait pour une lecture collective de poésie. Quatre auteurs, quatre styles différents et beaucoup d'émotion. Chacun a eu l'occasion de faire voir aux autres ce qu'il faisait de mieux : lire de la poésie. Des auditeurs friands de belles phrases étaient présents et nous avons eu l'honneur et le plaisir de leur signer quelques exemplaires de nos recueils.

Pour ma part, j'ai été touché par la venue d'un admirateur, qui d'ailleurs avait acheté mes trois recueils et qui m'a fait un éloge peu commun.

La poésie n'est qu'une autre façon de voir les choses, une vision que l'on peut partager avec d'autres pour leur apporter quelque réconfort.

 

Comments

Remise des prix à Servon sur Vilaine le samedi 9 mai 2015.

Médaille d'or pour meilleurs recueils de poésie

Diplôme d'honneur en poésie néoclassique

Pris Servon(s) l'Europe pour l'ensemble de ses oeuvres

Par un samedi pluvieux à Bergerac, en Dordogne, je signais des exemplaires de mes recueils dans la librairie Montaigne. C'est à cette occasion que j'ai eu la chance et le plaisir de rencontrer Jean-Claude Delayre, écrivain renommé du Périgord et, entre autre, poète, auteur de pièces de théâtre et présentateur de l'émission "Passion d'écrire, plaisirs de lire" à RVB, la radio de la vallée à Bergerac, (96.3 MHz). Intéressé par ma poésie, il m'a invité à son émission. Une expérience tout à fait exceptionnelle et enrichissante. Jean-Claude Delayre a un talent de narrateur hors du commun et m'a fait l'immense plaisir de lire quatre de mes textes. Ceux qui auront écouté l'émission comprendront ce que je veux dire par là, pour les autres, je mets l'enregistrement à leur disposition. L'interview dure environ trois quarts d'heure, entrecoupée de deux pauses musicales.

Juillet 2013... Hervé Chassain, rédacteur en chef du journal Sud-Ouest, me fait l'honneur de venir m'interviewer à Saint-Front de Pradoux, chez ma mère. L'article paraît le 23 du même mois dans le grand quotidien.

Le journal mensuel 1HTM s'intéresse à ma poésie et me propose une interview exclusive. "Le poète du tram" : Quel beau titre ! L'article qui le suit n'en est pas moins élogieux, mon œuvre est mise à l'honneur. Depuis lors j'ai le soutien de mes collègues, qui tout autant que moi sinon plus, me souhaitent de réussir dans le milieu littéraire.

Poèmes d'aujourd'hui (nouvelle édition)

41 poèmes en français.

Prix : € 10

 

Mes rêves, mes poèmes... et la réalité

50 poèmes, dont 2 en anglais.

Prix : € 12,50

 

La voix du poète

40 poèmes en français.

Prix : € 10

 

Poèmes & Nouvelles

19 poèmes et trois nouvelles

Prix : € 10

 

Disponibles sur Lulu.com, Amazon.fr, Barnes & Noble et de nombreux autres sites sur internet.